À propos

Ébénisterie D.B.M. une histoire de famille


De la coupe de l'arbre à votre cuisine, nous sommes présents tout au long du processus.

Michel Bousquet

père

C’est tout jeune que Michel Bousquet tombe amoureux du bois en suivant une formation à l’école technique. Il s’enseignera lui-même l’art de l’ébénisterie au cours des 40 prochaines années. Aujourd’hui, Michel exploite une terre à bois d’environ 400 arpents où il puise les essences locales d’érable, de merisier, de chêne, de frêne, de pin et de tilleul pour réaliser ses œuvres. C’est le grand maître des lieux, s’occupant principalement du design et de la conception des projets. Il inculquera l’amour du bois à ses jumeaux, son fils Pascal et sa fille Annie, qui se sont joints à lui il y a environ 20 ans pour assurer la relève et faire grandir l’entreprise.

Pascal Bousquet

fils jumeau

Pascal Bousquet adorait assister son père dans l’atelier les soirs après l’école, les fins de semaine, et tous les étés durant. Il élargira son champ d’intérêt en s’orientant vers la mécanique et la carrosserie et obtiendra un Diplôme d’études professionnelles dans ce domaine et y travaillera quelques années avant de rejoindre la famille dans l’entreprise. Pascal s’occupe de la sélection des arbres, de la fabrication et de l’installation des projets.

Annie Bousquet

Fille jumelle

Annie Bousquet a appris tous les secrets du métier d’ébénisterie, comme son frère, en rejoignant son père dans l’atelier les soirs après l’école, les fins de semaines, et tous les étés. Chez les Bousquet, l’amour du bois, c’est contagieux. L’amour du bois, dans le respect de la terre et de la forêt. La famille s’assure, lors de la sélection des arbres qui se fait à l’été, que seuls les arbres matures ou blessés sont choisis. Annie se passionne pour la finition des meubles et des modules.

Top